Une astuce originale, débile et efficace pour gagner beaucoup de temps

Cet article participe à l’événement interblogueurs « Votre meilleur astuce pour gagner du temps » organisé par Olivier Roland du blog Des livres pour changer de vie.

Aujourd’hui j’avais à cœur de vous parler d’un sujet qui entre directement en relation avec la peinture : le temps.

On le sait tous, peindre demande du temps, et même le plus souvent de longues plages de temps (j’adore ce moment durant lequel je peins pendant 3 ou 4 heures d’affilées sans même m’en rendre compte, je suis sûr que c’est aussi votre cas).

Alors je pourrais vous donner plusieurs petites astuces pour gagner du temps ici et là, mais je ne vais pas le faire. Je vais en fait faire mieux et vous donner une astuce qui englobe toutes les autres et qui, si vous prenez la peine de la prendre en compte, va vous faire gagner beaucoup de temps.

Trêve de suspens ! Mon astuce originale, débile et efficace pour gagner du temps ? Croire qu’on a du temps !

Ok je m’explique. Croire qu’on a du temps ou plutôt se persuader que nous avons du temps. Je vous vois venir : « Mais David je suis désolé ce n’est pas une astuce ça ! »

Très bien, examinons ensemble le pourquoi du comment.

Le principal groupe de mots qui revient souvent dans la vie de tout les jours est « je n’ai pas le temps ». Je dirais même plus, la principale excuse. Pourquoi je dis la principale excuse ?

Je réponds par une autre question : Combien de temps par jour passons-nous derrière notre télévision (un sondage récent auprès des français affirme que ceux-ci avouent qu’ils auraient du mal à se passer de leur télé devant tout le reste s’il n’y avait plus d’électricité sur terre) ? Derrière notre ordinateur, internet, les réseaux sociaux… ? Combien de temps consacrons-nous à des choses sans intérêts durant une journée ?

Bref nous l’avons compris depuis longtemps, gagner du temps, c’est fort possible. Or nous continuons à nous persuader que nous n’avons pas de temps et qu’il est impossible d’en gagner, et c’est bien cela qui nous empêche d’en obtenir plus. La solution ? Se mettre à penser et à croire l’inverse : nous avons tous du temps que nous gâchons fréquemment.

Si nous prenons conscience qu’en fait dire « je n’ai pas de temps » n’est qu’une excuse pour nous flatter et se distraire de longs moments derrière notre télé, nous ferons déjà le premier grand pas vers des heures de peinture (ou ce qui vous plaît) !

Et si nous nous en persuadons, alors toutes les technologies superficielles (pour ne citer qu’elles) qui dévorent notre temps pourront être progressivement éliminées de notre agenda !

Alors si vous aussi vous souhaitez avoir plus de temps pour vous, appliquez ces 3 petites étapes :

  • Commencez par vous surprendre en train de vous plaindre de votre manque de temps.

  • Puis surprenez-vous en train de faire des choses superflues ou pas si utiles qu’elles en ont l’air et qui vous font perdre du temps (demandez-vous : est-ce que ce que je suis en train de faire en vaut vraiment la peine ? Combien de temps aurais-je gagné si je ne l’avais pas fait?).

  • Enfin tirons-en les conclusions et tentons à tout prix de lutter contre ces pertes de temps.

Désormais je crois bien qu’on peut le dire : À nous les soirées (ou journées) peintures !

A vos pinceaux, prêt, partez !

Amicalement votre,

David.

Et vous, arrivez-vous à lutter contre votre démon intérieur et vous libérer suffisamment de temps pour peindre, ou faire d’autres choses que vous aimez ?

 

À LIRE AUSSI :




 

 Une astuce originale, débile et efficace pour gagner beaucoup de temps