Le premier coup de pinceau, par où commencer ?

202 Le premier coup de pinceau, par où commencer ?

Voici une question que je me suis souvent posé et que l’on m’a souvent posé. Par où démarrer sa toile ? Où donner ce premier coup de pinceau ?

Toute la surface de la toile se dresse face à nous et il faut avouer que, souvent, on est un peu perdu.

En fait la difficulté réside dans le fait qu’il va nous falloir faire un choix. Il va falloir décider où nous allons inaugurer notre futur œuvre.

De plus, les premiers coups de pinceaux sont souvent moins affûtés que les derniers. En effet, au fur et à mesure que nous avançons dans notre réalisation, le cerveau s’adapte de mieux en mieux au sujet traité et nous permet donc de gagner en aisance. Il m’arrive même parfois de carrément revenir sur mes touts premiers coups de pinceaux pour améliorer ce que j’avais fait !

Vous l’aurez compris, le premier coup de pinceau est toujours le plus difficile à donner. Une fois que c’est fait, vous allez très vite être lancé et là ça sera difficile, mais seulement pour s’arrêter !

J’avais donc pas mal réfléchi à la question et j’étais arrivé à une réponse satisfaisante que je vais tout de suite vous révéler…

En fait je démarre désormais ma toile par l’élément clé qu’elle comporte, c’est à dire par l’élément qui m’attire le plus dans le modèle, l’élément qui m’a donné envie de peindre ce modèle. Mais outre le fait de peindre en premier ce qui attire mon regard, j’essaie toujours de commencer par quelque chose de facile, qui ne demande pas tout de suite une précision exquise.

Je m’explique avec ce petit exemple, vous allez tout de suite comprendre.

Rose israélite 300x197 Le premier coup de pinceau, par où commencer ?

Ici l’élément clé du sujet est bien évidemment la rose.

« Ok David mais ta rose elle est énorme, elle prend toute la toile, alors ton conseil il sert à rien ! »

Pour le coup c’est vrai que l’élément principal de la toile est ici réellement central et évident. Il faut donc maintenant choisir par où démarrer cette rose.

 Photo0116 300x225 Le premier coup de pinceau, par où commencer ?

Je vais donc ici choisir de commencer par peindre une grande surface telle que la grande pétale de gauche, et non tout de suite attaquer par son centre, ceci demandant une précision trop importante pour mon premier coup de pinceau.

Cette méthode est donc optimale pour plusieurs raisons :

  • Tout d’abord l’élément principal du modèle, celui qui nous attire le plus, est celui que l’on a le plus vite envie de voir prendre forme. Donc si nous démarrons tout de suite par peindre la rose, nous la voyons tout de suite prendre forme sous nos coups de pinceaux et cela va donc nous permettre d’être motivé dès le départ.

  • Ensuite le fait de démarrer par de grandes surfaces qui ne demandent pas tout de suite une précision maximale va nous permettre de prendre nos marques avec la toile et le modèle et donc peu à peu de rentrer dans son sujet.

  • Enfin l’évolution de la toile va donc nous donner envie de la mener jusqu’à son terme et ainsi nous permettre de rester motivé.

A vos pinceaux, prêt, partez !

Amicalement votre,

David.

 Le premier coup de pinceau, par où commencer ?

8 réflexions au sujet de « Le premier coup de pinceau, par où commencer ? »

  1. Hugo

    Pour ma part, j’ai plutôt tendance à faire l’inverse, à commencer par remplir « grossièrement » toute la surface de ma toile en posant les principales valeurs claires et sombres dans le but de recréer l’atmosphère du modèle, et de rentrer dans les détails par la suite =)
    Mais comme je travaille à l’acrylique, je peux très rapidement repasser par dessus et éventuellement me corriger … je n’ai jamais travaillé à l’huile, et j’aimerais bien savoir si l’on peut facilement repasser du clair sur du foncé, sans attendre que la peinture ne sèche ?

    1. David Braka Auteur de l’article

      Bonjour Hugo,

      C’est une variante que beaucoup de personnes applique mais que personnellement je n’applique pas ^^. Au niveau de l’huile, oui c’est assez facile de travailler même quand la peinture n’est pas sèche(par exemple du claire sur du foncé comme tu mentionne ici). Je n’attend jamais que la peinture sèche et cela ne me pose aucun soucie !

      1. Hugo

        Je vois ! Merci pour l’info, c’est une des raisons pour lesquelles j’hésitais avant d’essayer l’huile … n’étant pas patient à ce point, je me voyais mal attendre plusieurs jours avant de pouvoir continuer un tableau ^^ »

  2. Jacques

    Comme Hugo , j’ai plutôt tendance à travailler avec un jus sur les grandes masses et ensuite le détail; pour une raison pratique, je suis droitier, je traite en allant de gauche à droite, du foncé vers le clair, en introduisant les valeurs de plus en plus précises.

  3. David Braka Auteur de l’article

    Bonjour Jacques. Je comprend aussi cette méthode utilisée par pas mal de peintre, la toile est ainsi moin vide et on a un primier apercut, elle est largement valable. Je préfère tout de même peindre élément par élément pour voir tout de suite la progression de ma toile, mais c’est sûr que chacun doit fair selon ses préférences.

  4. ricco

    hello,
    je suis nouveau sur le blog, donc, bonjour à toutes et tous.
    merci a David pour son blog
    moi, je ne peins pas depuis bien longtemps, en fait je suis la papy de Gertrude.
    ça fait deux ans que j’essaie de m’en sortir
    Je viens d’abandonner l’acrylique au profit de l’huile, je me demande si je n’ai pas perdu beaucoup de temps précisément à cause de ce médium
    Je ne dis pas qu’il soit mauvais, mais j’ai vraiment l’impression que, au contraire c’est pas le médium pour les débutants mais pour les gens aguerris
    je trouve qu’effectivement, c’est plus facile à l’huile, pour ce qui est des premiers coups, moi, si je n’ai pas les volumes et les valeurs générales de posées, mon oeil est distrait par ces zones vides et je ne sais plus équilibrer les contrastes, donc je pose tout dès le début, en gros, et j’entre dans le détail au fur et à mesure
    mais c’est pas parce qu’on dit en général qu’il faut faire comme ça que c’est obligatoire, certains peintres connaissent tellement leur sujet qu’ils font  » morceau par morceau  »
    A+
    ricco

  5. christine

    bonjour ,merci des conseils ,mais face a 1 toile coton achetee,comment la traiter avant la premiere touche d’huile,doit on l’enduire d’acrylique ? merci de me repondre

Les commentaires sont fermés.