La peinture, suite logique du dessin

drawing and painting tools1 La peinture, suite logique du dessindrawing and painting tools1 La peinture, suite logique du dessin

Beaucoup de personnes dessinent, énormément même.

Et je dis OUI !

Le dessin se repend de plus en plus, des personnes de tout âge le pratique pour des tas de raisons, notamment sa simplicité d’accès.


Mes chers amis,

Pourquoi ne pas mettre des couleurs sur ces dessins ?

Pourquoi ne pas franchir un nouveau cap et maîtriser une nouvelle activité qui s’inscrit dans la ligné du crayon ?

Pourquoi ne pas essayer de temps en temps de passer du noir et blanc à la couleur ?

Juste pour donner encore plus vie à vos œuvres !

Finalement c’est comme les photos qui sont passées du noir et blanc à la couleur au fil des années, bien qu’aujourd’hui encore on prend toujours des photos en noir et blanc !

Le domaine de la peinture c’est pareil, commencez quelques toiles et vous ne pourrez plus vous en passez, mais sa ne vous empêchera pas de dessiner aussi !

« La peinture, c’est la suite inéluctable du dessin ».

Sans le dessin la peinture n’est rien. La preuve : avant de peindre il faut réaliser un rapide dessin du futur tableau. Vous détenez donc les bases.

Il ne vous reste qu’une seul chose à faire, vous lancer.

Votre ami,

David. 

Les recherches courantes:

  • pinceau peinture (42)
  • apprendre dessin au pinceau gratuit (10)

3 réflexions au sujet de « La peinture, suite logique du dessin »

  1. Olivier

    Oui, moi j’ai fait le grand saut, avec de la simple aquarelle pour mes croquis, et je me redirige vers l’acrylique de plus en plus pour mes essaies de toiles ;)

    1. apprendre-la-peinture Auteur de l’article

      Salut Olivier, je trouve sa vraiment bien que tu essai de mettre de la couleur à tes oeuvres ! Essai de te lancer dans l’huile c’est vraiment une expérience marquante, pour cela n’hésite pas à t’aider des articles déjà en ligne et des prochains à venir !

  2. Jean-François

    Il est vrai que le dessin et la peinture sont complémentaires, avec leurs propres avantages et difficultés. Cependant, un dessin avec quelques traces de couleur ou réalisés à coups de feutre, reste un dessin.
    Que dire de la peinture abstraite ou spontanée (par exemple, Pollock pour ne citer que lui) qui se passe souvent de dessin ? La frontière entre ces belles disciplines n’est pas étanche.

Les commentaires sont fermés.